Distillation FLEUR ORANGER

Distillation de la fleur d’oranger – Petit grain bigarade – orange amer – bigaradier – Neroli

La distillation des fleurs d’oranger permet d’obtenir :
Des hydrolats : eau de fleur d’oranger.

L’oranger amer offre trois huiles essentielles :
– l’huile essentielle de petit grain, obtenue à partir des feuilles, des ramilles et des fruits naissants, lorsqu’ils ont la
taille de “petits grains”
– l’huile essentielle de bigarade, par l’expression à froid des fruits à leur taille adulte, mûrs ou verts,
– l’huile essentielle de néroli, obtenue par distillation à la vapeur d’eau de la fleur fraîche.

Le rendement est très faible (0,1 %) : une tonne de fleurs donne un kilo d’huile essentielle de néroli.

Les fleurs sont cueillies de mars à fin avril, selon les régions et en fonction des années.
L’arbre produit 6 à 8 kg de fleurs en moyenne, on peut obtenir jusqu’à 30 kg de fleurs.
La récolte a lieu en début de floraison le matin après la rosée, à la main,sur une journée chaude et ensoleillée
Un cueilleur qualifié peut récolter tous les jours de 8 à 10 kg de fleurs.
Les fleurs doivent être cueillies lorsque le bourgeon commence tout juste à s’ouvrir.

Les bourgeons fermés donnent une qualité d’huile inférieure .
Si la fleur est trop ouverte et susceptible de se faner ,elle peut fermenter pendant le transport.
Les fleurs recueillies par temps nuageux de brouillard ou pluvieux donnent une huile de qualité inférieure.

Il faut veiller à choisir seulement les fleurs et d’exclure les branches qui donnent à l’huile de néroli distillée un grain dur.
Choisir la fleur bon nécessite un travail important et coûteux.
Les producteurs secouent les arbres ou tapent avec des bâtons, ce qui entraîne évidemment une huile de qualité inférieure .

Dans un alambic de 1000 litres on charge de 400-500 kg de fleurs et 1,5 fois la quantité en l’eau.
Les fleurs doivent flotter librement dans l’eau bouillante.
La distillation par entraînement à la vapeur directe donnerait un rendement inférieur :
Les fleurs d’oranger (comme les roses) formeraient un amalgame et la vapeur s’échapperait dans des canaux sans entrer en contact avec les fleurs.

Poids de fleurs récoltéeshydrolats obtenus:
Eau de fleur d’oranger
HE de néroli obtenuevolume alambic nécessaire
1000 kgs100 à 1000 litres1 litre3000 litres
400/500 kgs400 à 500 litres40/50 cl1500 litres
100 kgs70 à 100 litres10 cl300 litres

Durée de distillation : en moyenne 3 heures.

A 20°C :
– Densité 0,863 à 0,876
– Indice de réfraction 1,464 à 1,474
– Pouvoir rotatoire + 2 à + 11